Cette série nous raconte l'histoire de Su Qi Xue / Wan Mei, jeune femme pauvre et abandonnée des siens qui se reconvertit par la force des choses en assassin.

Su Qi Xue (苏七雪) est une jeune femme volontaire qui vit à la campagne avec son père et son petit frère. D'une famille pauvre, elle ne ménage pas ses efforts et accepte tous travaux pour survivre, même les plus durs comme par exemple enterrer les morts. Un jour, alors qu’elle rentre chez elle, son père lui demande de faire une livraison. En toute insouciance, elle obtempère et se rend à l’adresse donnée. Elle s’apercevra très vite que cette livraison était un prétexte pour qu’elle se rende dans une maison close à laquelle son père l'a vendue pour du riz.

Lors de sa tentative de fuite, elle fera la rencontre de Liu Guang (流光) en pleine mission. Celle-ci est une assassin venant de la mystérieuse cité Gui Hua Cheng (姽婳城). Elle mettra Su Qi Xue au défi et si elle réussit, elle lui ouvrira les portes de la cité où elle pourra trouver refuge.

Après moult aventures, Su Qi Xue parvient à intégrer Gui Hua Cheng. A ses côtés, nous découvrirons cette cité à la hiérarchie complexe et aux règles impitoyables. Rebaptisée Wan Mei (晚媚), notre héroïne apprendra, non sans difficulté, l’art de l’assassinat avec l’aide de son « ombre » Chang An (长安).

Fondée par Wu Ze Tian (武则天) la célèbre impératrice, Gui Hua Cheng abrite toute une société d’assassins et leurs serviteurs. Les assassins sont des femmes et les serviteurs des hommes. A chaque niveau de cette hiérarchie correspond un type de mission et un degré de liberté dans ses actions. Wan Mei commence par devoir se qualifier en tant que Di Sha (地杀) assassin apprenti afin de faire ses preuves.

Tout au long de son apprentissage, elle sera soutenue par deux hommes en particulier, son ombre Chang An ainsi que le mystérieux prince (公子). Elle sera également aidée par des femmes comme Yue Jing (月影) assassin elle aussi mais d’un niveau bien supérieur.

Cette série chinoise a été une belle surprise : les actrices.eurs jouent bien, l’histoire est divertissante et la musique sublime (surtout celle de l’opening ci-dessous : 一生等你).

La place de la femme est largement valorisée car elles règnent en maîtresse sur Gui Hua Cheng, décident des missions & développent leurs arts dans divers domaines.

Le tandem Wan Mei / Chang An fonctionne très bien avec une complicité touchante qui se construit et s’intensifie au fur à mesure de l'histoire.  

C’est aussi un univers avec ses codes que l’on prend plaisir à découvrir petit à petit. Tout au long de l'intrigue émergent des enjeux politiques sous jacents posés par l’existence de cette cité, qui constitue en soi un véritable contre-pouvoir à celui de l’empereur depuis que Wu Ze Tian n'est plus ...

La série est disponible sur youtube, sous titrée en anglais, donc je ne peux que vous encourager à y jeter un oeil : https://www.youtube.com/playlist?list=PLe2HE-lSwr-ASEnEGlBG24KzExR9ZPm0X

Pour terminer cette petite chronique, j'ajoute la petite chanson de Chang An très belle aussi <3